Bulletin 31

Artistes :  Béchard Hudon, Alexandre David, Marco Dubé, Raôul Duguay, Michel Forest, Mariana Gullco, Lyne Goulet, Frédéric Lebrasseur, Martin Ouellet,  Manon de Pauw, Maxime Rioux, Julie André T., Eduardo Valderrey

Cette 31e édition du Bulletin de LA CHAMBRE BLANCHE conserve la trace du passage d’artistes sensibles à leur expérience de divers espaces. L’élaboration des œuvres produites en cette année 2006-2007 fut agrémentée de rencontres, de collaborations et de discussions donnant lieu à des réflexions concernant ces endroits où l’humain vit, ainsi que le contexte dans lequel il évolue.

Ces explorations concernant la spatialité se sont déclinées en des propositions variées. L’univers de l’atelier de l’artiste, la temporalité propre à cet espace de création et le type de gestes posés furent d’abord explorés. L’attention d’un artiste mexicain posée sur les espaces de la vie quotidienne, interrogeant le rapport que l’homme entretient avec les matières résiduelles qu’il produit. Des performances sonores inspirées d’œuvres issues de la collection Prêt d’œuvres d’art (CPOA) ont ensuite pris place entre les murs de la galerie de LA CHAMBRE BLANCHE, puis au Musée national des beaux-arts du Québec.

Les grands espaces inhabités où surviennent des catastrophes naturelles firent l’objet d’œuvres installatives et performatives portant un regard sur les mécanismes développés par la société pour nous les faire voir. De manière plutôt grandiose, la salle d’exposition fut remodelée à l’aide de formes tridimensionnelles construites en contreplaqué, mettant à l’épreuve la compréhension du visiteur de l’espace et de l’objet. Pour terminer, il fut question de l’espace urbain et des stratégies que l’homme emploie afin que son environnement réponde le plus efficacement possible à son rythme de vie effréné.

De la part du collectif de LA CHAMBRE BLANCHE, je vous souhaite une bonne lecture.

Camille Bernard-Gravel

La 31e édition du Bulletin de LA CHAMBRE BLANCHE conserve la trace du passage d’artistes tous sensibles à leur expérience de divers espaces. L’élaboration des œuvres produites en 2006-2007 a été agrémentée de rencontres, de collaborations et des discussions qui ont donné lieu à des réflexions concernant ces endroits où l’humain vit, ainsi qu’au contexte dans lequel il évolue.

Ces explorations concernant la spatialité se sont déclinées en des propositions variées. L’univers de l’atelier de l’artiste, la temporalité propre à cet espace de création et le type de gestes posés en ce lieu ont d’abord été explorés. L’attention d’un artiste mexicain s’est posée sur les espaces de la vie quotidienne, remettant en question le rapport que nous entretenons avec les matières résiduelles que nous produisons. Des performances sonores inspirées d’œuvres issues de la collection Prêt d’œuvres d’art (CPOA) ont ensuite résonné entre les murs de la galerie de LA CHAMBRE BLANCHE, puis au Musée national des beaux-arts du Québec.

Par la suite, les grands espaces inhabités où surviennent des catastrophes naturelles ont fait l’objet d’œuvres installatives et performatives portant un regard sur les mécanismes développés par la société pour nous les montrer. De manière plutôt grandiose, la salle d’exposition a été remodelée à l’aide de formes tridimensionnelles construites en contreplaqué, mettant le visiteur à l’épreuve dans sa compréhension de l’espace et de l’objet. Pour terminer, il a été question de l’espace urbain et des stratégies que l’humain met en place, afin que son environnement réponde le plus efficacement possible à son rythme de vie effréné.

De la part du collectif de LA CHAMBRE BLANCHE, je vous souhaite une bonne lecture.

Notice: Undefined variable: SectionID in /cumulusweb01/home/chambreblanche/web/chambreblanche.qc.ca/public_html/event-content.php on line 57






Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: