Résidence de production

Pierre Giner |

19 octobre au 9 novembre 2016
2 février au 1er mars 2017
Rencontre le 3 novembre 2016 à 17h


Les Résidents

C’est avec joie que LA CHAMBRE BLANCHE reçoit l’artiste Pierre Giner pour une résidence de production du 19 octobre au 9 novembre 2016. Il entend travailler avec des numérisations 3D et des dispositifs de réalité augmentée. L’artiste fera une présentation de son travail de résidence le 3 novembre à 17h.

En parlant de son travail d’artiste, Pierre Giner évoque le jeu des enfants qui créent des environnements tirés de leur imagination et y font évoluer leurs poupées et leurs figurines comme autant de représentations de leur univers. Il considère ainsi son ordinateur comme une maison de poupée dans laquelle il fait interagir les nombreux personnages en 3D qu’il a créés. Pierre Giner a fait des nouvelles technologies, de la vidéo, de la téléphonie mobile, des sites web et des jeux vidéo son territoire d’expression.

Lors de sa recherche dans les laboratoires de LA CHAMBRE BLANCHE, il travaillera sur un projet intitulé «RÉSIDENTS», créant des avatars avec les personnes rencontrées dans le centre d’artistes et dans la ville. En numérisant les diverses personnes rencontrées, Giner entend créer la «population» de LA CHAMBRE BLANCHE pour ensuite en disséminer les individus dans divers lieux de la ville.

Si vous passez par LA CHAMBRE BLANCHE et que le cœur vous en dit, vous pourriez être numérisé et courir la chance de croiser votre avatar quelque part dans la ville. Une rencontre surréaliste, comme si vous plongiez de l’autre côté du miroir.


Choréomix

Pierre Giner (France) entame le deuxième volet de sa résidence de production à LA CHAMBRE BLANCHE. Cette fois-ci, il collabore avec Damien Bourniquel (France) qui a été invité par la Maison pour la danse de Québec. Cette résidence croisée permet aux deux artistes de faire un prototype d’un système de scan de personnages et de capteur de mouvement. Ainsi, le système est créé pour permettre d’acquérir systématiquement des données sur le corps et le mouvement issu de la danse. Les deux volets de la résidence ont eu lieu grâce à la collaboration du Consulat général de France à Québec.

Pierre Giner (France) entame le deuxième volet de sa résidence de production à LA CHAMBRE BLANCHE du 2 février au 1er mars 2017. Cette fois-ci, il collabore avec Damien Bourniquel (France) qui a été invité par la Maison pour la danse de Québec. Cette résidence croisée permet aux deux artistes de fabriquer un prototype d’un système de numérisation de personnages et de capteur de mouvement. Ainsi, le dispositif permet d’acquérir systématiquement des données sur le corps et le mouvement issu de la danse. Les deux volets de la résidence ont eu lieu grâce à la collaboration du Consulat général de France à Québec.




Bio

Pierre Giner est un artiste multimédia qui vit à Paris et ailleurs. Il enseigne à l’École supérieure des arts appliqués Duperré. En 2010, il est commissaire de MuseoGames, une exposition sur l’histoire du jeu vidéo dont il assure la scénographie. De 2005 à 2008, son outil de VJing Idance se promène de ville en ville en suscitant bon nombre de collaborations artistiques avec musiciens, chorégraphes, architectes et designers de mode. Pas moins d’une dizaine d’années plus tôt, il présentait la première œuvre Web jamais réalisée à LA CHAMBRE BLANCHE avec le projet « Ça dure un peu ».

Démarche

Artiste inclassable et facétieux, globe trotteur impénitent, Pierre Giner a fait des nouvelles technologies, de la vidéo, de la téléphonie mobile, des sites web et des jeux vidéo, son espace d’expression. Ses projets reposent sur des contenus narratifs ou thématiques où information et interactivité, critique et romance, linéarité et discontinuité, sens des lieux, des usages et des situations, s’allient pour déployer le théâtre de la fiction. Il confronte toujours outils technologiques et problématiques contemporaines pour proposer des oeuvres jouant du décalage, de la re-mise en scène et du détournement. Texte d’Annick Rivoire, Poptronics.fr




Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: