Résidence de recherche

Francys Chenier |

3 avril au 7 mai 2017
Journée d'étude le 4 mai 2017 de 13h à 17h


LA CHAMBRE BLANCHE est heureuse d’accueillir l’artiste Francys Chenier pour une résidence de recherche au centre de documentation du 3 avril au 7 mai. Le public est convié à une journée d’étude : La bibliothèque en tant que forme malléable (collection, meuble, bâtiment) à la fois contenant et contenu le 4 mai 2017, de 13h à 17h au centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE.

Pour cette recherche, Chenier entend poursuivre la réflexion entamée dans le cadre de sa maîtrise portant sur le croisement entre la poésie, l’art contextuel et conceptuel et la bibliothéconomie. Il se penchera plus particulièrement sur les rapports qui existent entre le milieu de l’art, les sciences de l’information (systèmes de classification) et l’architecture interne des bibliothèques (structures de circulation). C’est dans ce contexte interdisciplinaire qu’il évolue à la fois comme artiste, écrivain et bibliothécaire.

Le renouvellement des espaces de savoir, de leur forme et de leur accessibilité et donc de la dimension plastique de ce qu'ils contiennent amène Chenier à cette simple et complexe question : Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? Entre les mains d’un artiste, la bibliothèque devient malléable, à mi-chemin entre la sculpture, l’installation et l’espace d’exposition. Aussi, l’artiste évoluant à l’intérieur d’une telle structure devient-il bibliothécaire ?  Comment nommer les choses dans cette croisée des pratiques ? Suivant ces réflexions, Chenier proposera un lexique éclectique et commenté de mots, noms, œuvres, termes, actions, etc. 

LA CHAMBRE BLANCHE est heureuse d’accueillir l’artiste Francys Chenier pour une résidence de recherche au centre de documentation du 3 avril au 7 mai. Le public est convié à une journée d’étude : La bibliothèque en tant que forme malléable (collection, meuble, bâtiment) à la fois contenant et contenu le 4 mai 2017, de 13h à 17h au centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE.

Pour cette recherche, Chenier entend poursuivre la réflexion entamée dans le cadre de sa maîtrise portant sur le croisement entre la poésie, l’art contextuel et conceptuel et la bibliothéconomie. Il se penchera plus particulièrement sur les rapports qui existent entre le milieu de l’art, les sciences de l’information (systèmes de classification) et l’architecture interne des bibliothèques (structures de circulation). C’est dans ce contexte interdisciplinaire qu’il évolue à la fois comme artiste, écrivain et bibliothécaire.

Le renouvellement des espaces de savoir, de leur forme et de leur accessibilité et donc de la dimension plastique de ce qu'ils contiennent amène Chenier à cette simple et complexe question : Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? Entre les mains d’un artiste, la bibliothèque devient malléable, à mi-chemin entre la sculpture, l’installation et l’espace d’exposition. Aussi, l’artiste évoluant à l’intérieur d’une telle structure devient-il bibliothécaire ?  Comment nommer les choses dans cette croisée des pratiques ? Suivant ces réflexions, Chenier proposera un lexique éclectique et commenté de mots, noms, œuvres, termes, actions, etc. 





Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: