#atelier.blacutt

Andrée-Anne Blacutt |

27 février 2017 au 27 février 2018
Soirée Design Fiction le 7 décembre 2017 dès 18h30


LA CHAMBRE BLANCHE est heureuse d’accueillir Andrée-Anne Blacutt pour une résidence de recherche du 27 février 2017 au 27 février 2018. Dans nos laboratoires, Blacutt travaillera sur la conception d’un dispositif d’assistance sonore pour les personnes ayant des déficiences auditives. Par la suite, son projet donnera lieu à un usage inclusif, donc ouvert à la communauté.

Le son a toujours été un élément marquant dans la démarche d’Andrée-Anne Blacutt. Lors de sa maîtrise en arts visuels, elle a élaboré des tapisseries où la narrativité visuelle et sonore était très présente. La trame narrative jouait le rôle d’une histoire construite autour d’un monde imaginé ancré dans le quotidien et l’intime. Par ailleurs, elle a aussi une pratique du cinéma documentaire qui lui permet d’entretenir une sensibilité sur le son et la recherche d’authenticité.

Dans sa démarche, Blacutt considère l’expérience sensorielle avec le corps comme fondamentale. L’idée de créer une technologie portable (wearable assistive technology) crée un rapport à l’espace et au temps qui donne accès à une expérience unique.

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre des études doctorales de l’artiste à la Faculté de musique de l’Université Laval. Andrée-Anne Blacutt invite les intervenantes et les intervenants du milieu de la surdité du Québec à partager et à discuter autour de ce projet de recherche.


Soirée Design Fiction

«La posture du Design Fiction propose des scénarios spéculatifs visant à stimuler la réflexion, voire le débat, autour de problématiques émergentes. Parce qu’il questionne le champ des possibles, le Design Fiction est à même de nourrir un certain pluralisme de visions nécessaire au processus de construction de la chose publique.»*

Dans le cadre d’une résidence de recherche en art et science, LA CHAMBRE BLANCHE accueille l’artiste Andrée-Anne Blacutt du 27 février 2017 au 27 février 2018. En continuité avec ce projet, nous souhaitons convier le public à une soirée Design Fiction qui aura lieu le 7 décembre à 18h30. 

Le public sera invité à vivre des mises en situation qui provoqueront des impressions, des questionnements et autres émotions. Par la suite, il y aura une période de discussion. Le but de la soirée est de stimuler la réflexion en lien avec la posture du piéton. Finalement, les informations recueillies à propos de l’expérience de chacune et de chacun serviront au projet de recherche d’Andrée-Anne Blacutt.

L’artiste a préparé deux mises en situation. L’une sera à la manière de Alfred North Whitehead** et l’autre à la manière de Michael Jackson. Le but de ces deux mises en situation permettra de comparer le contexte et de mettre en perspective le statut du piéton.

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre des études doctorales de l’artiste à la Faculté de musique de l’Université Laval avec le soutien de la caisse d’économie solidaire.

*Kerspern, Bastien, Estelle Hary, et Léa Lippera. «ProtoPolicy, Le Design Fiction Comme Modalité de Négociation Des Transformations Sociopolitiques Bastien Kerspern Léa Lippera Estelle Hary.» (2017).

**Alfred North Whitehead (1861–1947) est philosophe et algébriste. Il publie Process and Reality en 1929, mais c’est son livre Concept de nature publié en 1920 qui guidera la performance littéraire de l’artiste lors de la soirée de Design Fiction qui alternera entre l’anglais, l’espagnol et le français. L’artiste verbalisera verticalement sa pensée sur la perception de la nature en y ajoutant ses notes de lecture.


«La posture du Design Fiction propose des scénarios spéculatifs visant à stimuler la réflexion, voire le débat, autour de problématiques émergentes. Parce qu’il questionne le champ des possibles, le Design Fiction est à même de nourrir un certain pluralisme de visions nécessaire au processus de construction de la chose publique.»*

Dans le cadre d’une résidence de recherche en art et science, LA CHAMBRE BLANCHE accueille l’artiste Andrée-Anne Blacutt du 27 février 2017 au 27 février 2018. En continuité avec ce projet, nous souhaitons convier le public à une soirée Design Fiction qui aura lieu le 7 décembre à 18h30. 

Le public sera invité à vivre des mises en situation qui provoqueront des impressions, des questionnements et autres émotions. Par la suite, il y aura une période de discussion. Le but de la soirée est de stimuler la réflexion en lien avec la posture du piéton. Finalement, les informations recueillies à propos de l’expérience de chacune et de chacun serviront au projet de recherche d’Andrée-Anne Blacutt.

L’artiste a préparé deux mises en situation. L’une sera à la manière de Alfred North Whitehead** et l’autre à la manière de Michael Jackson. Le but de ces deux mises en situation permettra de comparer le contexte et de mettre en perspective le statut du piéton.

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre des études doctorales de l’artiste à la Faculté de musique de l’Université Laval avec le soutien de la caisse d’économie solidaire.

Andrée-Anne Blacutt est une artiste-documentariste qui vit et travaille à Québec. Elle est candidate au doctorat en arts et technologies adaptatives à l’Université Laval. Ce sont les processus de perception sensorielle qui sont au centre de son processus de recherche-création. Elle a complété une maîtrise en arts visuels dans le but de développer un système de mise en espace narratif décoratif visuel et sonore. Depuis 2001, Blacutt a présenté des projets qui multiplient la façon dont les êtres humains peuvent être contextualisés différemment en fonction de l’espace et du temps. Le théâtre, la peinture, le design, la télévision et la musique font partie de ses domaines de création. Elle travaille actuellement sur un projet visant à améliorer la qualité de la mobilité des personnes en tant que valeur pour favoriser un modèle d’interaction entre l’art et la science.

*Kerspern, Bastien, Estelle Hary, et Léa Lippera. «ProtoPolicy, Le Design Fiction Comme Modalité de Négociation Des Transformations Sociopolitiques Bastien Kerspern Léa Lippera Estelle Hary.» (2017).

**Alfred North Whitehead (1861–1947) est philosophe et algébriste. Il publie Process and Reality en 1929, mais c’est son livre Concept de nature publié en 1920 qui guidera la performance littéraire de l’artiste lors de la soirée de Design Fiction qui alternera entre l’anglais, l’espagnol et le français. L’artiste verbalisera verticalement sa pensée sur la perception de la nature en y ajoutant ses notes de lecture.





Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: