Prix l@ch@mbrebl@nche

Alphiya Joncas | Roxane Tremblay-Girard |

6 novembre au 17 décembre 2017


Cette année, LA CHAMBRE BLANCHE remet son prix à un duo d’artistes composé d’Alphiya Joncas et de Roxanne Tremblay-Girard. Le duo Joncas et Tremblay-Girard est en résidence de production dans les laboratoires du centre du 6 novembre au 17 décembre 2017.

Les deux artistes ont également décroché le prix Tomber dans l’Œil octroyé par le centre d’artistes L’Œil de Poisson. Elles exposeront dans la petite galerie du centre en juin 2018.  En vue de leur exposition, elles souhaitent profiter des ressources et des particularités de chacun de ces deux centres pour réaliser une œuvre en deux temps. Le duo profitera du soutien technique, des matériaux et équipements disponibles à LA CHAMBRE BLANCHE pour produire un module composé de plusieurs pièces techniques. Par la suite, ces pièces seront mises en place in situ dans la petite galerie de L’Œil de Poisson. Leur œuvre sera adaptée à l’espace d’exposition. Dans cette démarche, le temps devient donc un élément important du processus, les deux artistes poseront ainsi un regard transformé par l’oubli sur le travail réalisé à LA CHAMBRE BLANCHE.  

Ce faisant, elles rompent en quelque sorte avec leurs œuvres précédentes plus centrées sur la recherche.

Cette année, LA CHAMBRE BLANCHE remet son prix à un duo d’artistes composé d’Alphiya Joncas et de Roxanne Tremblay-Girard. Le duo Joncas et Tremblay-Girard est en résidence de production dans les laboratoires du centre du 6 novembre au 17 décembre 2017.

Les deux artistes ont également décroché le prix Tomber dans l’Œil octroyé par le centre d’artistes L’Œil de Poisson. Elles exposeront dans la petite galerie du centre en juin 2018.  En vue de leur exposition, elles souhaitent profiter des ressources et des particularités de chacun de ces deux centres pour réaliser une œuvre en deux temps. Le duo profitera du soutien technique, des matériaux et équipements disponibles à LA CHAMBRE BLANCHE pour produire un module composé de plusieurs pièces techniques. Par la suite, ces pièces seront mises en place in situ dans la petite galerie de L’Œil de Poisson. Dans cette démarche, le temps devient donc un élément important du processus, les deux artistes poseront ainsi un regard transformé par l’oubli sur le travail réalisé à LA CHAMBRE BLANCHE.  

Ce faisant, elles rompent en quelque sorte avec leurs œuvres précédentes plus centrées sur la recherche. Leur œuvre sera adaptée à l’espace d’exposition.






Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: