10 000 façons de dire presque la même chose: Une enquête sur le documentaire Web et le cinéma interactif

Quelic Berga |

19 septembre au 19 novembre 2017
Ouverture de résidence le 12 octobre 2017 en 5@7
Finissage de résidence le 16 novembre 2017 à 17h


LA CHAMBRE BLANCHE reçoit l’artiste catalan Quelic Berga pour une résidence de production qui se tient dans le cadre d'un échange avec le centre Bòlit de Gérone et avec le soutien de l’Institut Ramon Llull. Cette résidence  se déroule du 19 septembre au 19 novembre 2017. Le public est convié à une visite de l’espace d’exposition en présence l’artiste le 12 octobre en formule 5@7.

Quelic Berga se décrit comme un artiste post-média, un enseignant et un développeur multimédia. Il est intéressé par la façon dont les technologies modèlent notre monde et par la perception que nous en avons. À travers ses œuvres, il se penche sur l’impératif pour la technologie de s’ajuster à l’échelle humaine. Il explore également la manière dont l’art peut être un outil de recherche et comment cette dernière peut devenir un véhicule de transmission du savoir. 

Au cours de sa résidence, il souhaite utiliser la galerie de LA CHAMBRE BLANCHE comme laboratoire d’expérimentation ouvert au public. Il travaillera à rendre visibles les divers processus de recherche et d’investigation qu’il utilisera. Pour cette résidence, il développera une partie du logiciel qu’il présentera dans le cadre de son doctorat. Il vise l’exploration de nouvelles méthodes pour le montage filmique. Il se concentrera sur les moyens de modifier le montage du film en temps réel, en fonction des données de l’utilisateur ou d'un autre type de données, telles que la géolocalisation, l'heure locale ou la météo. 

L’artiste catalan souhaite échanger avec les artistes locaux, cinéastes, danseurs et performeurs qui souhaitent explorer les diverses possibilités offertes par les paramétrisations du montage. Pour lui, révéler au spectateur les choix faits par les algorithmes est particulièrement important afin d'éveiller les consciences sur les nombreuses décisions prises pour nous par les machines.

LA CHAMBRE BLANCHE reçoit l’artiste catalan Quelic Berga pour une résidence de production qui se tient dans le cadre d'un échange avec le centre Bòlit de Gérone et avec le soutien de l’Institut Ramon Llull. Cette résidence  se déroule du 19 septembre au 19 novembre 2017. Le public est convié à une visite de l’espace d’exposition en présence l’artiste le 12 octobre en formule 5@7.

Quelic Berga se décrit comme un artiste post-média, un enseignant et un développeur multimédia. Il est intéressé par la façon dont les technologies modèlent notre monde et par la perception que nous en avons. À travers ses œuvres, il se penche sur l’impératif pour la technologie de s’ajuster à l’échelle humaine. Il explore également la manière dont l’art peut être un outil de recherche et comment cette dernière peut devenir un véhicule de transmission du savoir. 

Au cours de sa résidence, il souhaite utiliser la galerie de LA CHAMBRE BLANCHE comme laboratoire d’expérimentation ouvert au public. Il travaillera à rendre visibles les divers processus de recherche et d’investigation qu’il utilisera. Pour cette résidence, il développera une partie du logiciel qu’il présentera dans le cadre de son doctorat. Il vise l’exploration de nouvelles méthodes pour le montage filmique. Il se concentrera sur les moyens de modifier le montage du film en temps réel, en fonction des données de l’utilisateur ou d'un autre type de données, telles que la géolocalisation, l'heure locale ou la météo. 

L’artiste catalan souhaite échanger avec les artistes locaux, cinéastes, danseurs et performeurs qui souhaitent explorer les diverses possibilités offertes par les paramétrisations du montage. Pour lui, révéler au spectateur les choix faits par les algorithmes est particulièrement important afin d'éveiller les consciences sur les nombreuses décisions prises pour nous par les machines.





Vous aimez?

Partagez cette programmation sur les différents réseaux sociaux.

Partage: